2009 - SOLEIL ROUGE SUR LA BAYASSE - VILLAGE IV

Publié le par CLO.PEINTURE




C'
est tout récent pour moi, je fais mes premiers essais au couteau... à ma façon puisque je ne prends pas de cours... 



J'aimerais que cette nouveauté vous plaise et j'espère bien faire des progrès car j'ai beaucoup d'idées de toiles... notre région est si belle...

(Je suis agacée bien sûr par le rendu des couleurs sur la photo... rien à voir avec la réalité... Ce sera peut être mieux lorqu'il sera un peu plus sec...)

Mais chaque chose en son temps... il y a encore du chemin...

SOLEIL ROUGE SUR LA 'BAYASSE'
10F - 55*46 - HUILE


Bayasse nf : lavande  

Je vous invite à visiter le site de Michel Bendon
A
rtiste Peintre de Montélimar - 26
que j'ai parcouru avec respect par le plus grand des hasards,
j'ai beaucoup aimé son regard sur notre si chère Provence...

Découvrez aussi son répertoire des mots régionaux...
très sympa et amusant !!!
C'est parmi eux que j'ai trouvé le nom de ce tout nouveau tableau...


http://pagesperso-orange.fr/michel.bendon/





LES BAYASSES... tout un poème pour qui aime la Provence...

Au flanc du mont Ventoux l’on cueillait la lavande
Au mitan de juillet, quand elle était bien mûre,
Quand son odeur sucrée ondoyait sur la lande
Et que le grand beau temps était à peu près sûr.

Dès le petit matin l’on partait tout farauds,
Les grands pour quelques sous, les enfants pour jouer.
On prenait beaucoup d’eau car il faisait très chaud,
Un repas froid, des fruits cueillis dans le verger.

Les femmes paraissaient toutes empaquetées
Avec leur tablier relevé à la taille
Pour former un grand sac. Les enfants qui riaient
Se lançaient des olives en guise de mitraille.

On cueillait, on cueillait, en formant de grands ronds
Dans les champs bourdonnant de milliers d’abeilles.
Les tabliers bouffis sentaient alors si bon
Que l’on en supportait les excès du soleil.

On revenait fourbu, se traînant jusqu’au mas
Avec les bras chargés de millions de fleurs.
On avait mal au dos, l’on se sentait très las
Malgré les sacs gonflés d’une ineffable odeur.


http://poemes-provence.fr/la-cueillette-de-la-lavande/

Publié dans COUTEAU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bernard 09/11/2009 23:24


Comme je ne sais pas où les "caser" sur ton blog, c'est sur cette toile que je tiens à te présenter tous mes voeux de bonheur. Même si nous devons attendre un peu pour une nouvelle toile, prends le
temps de parer ta vie des plus belles couleurs.


bernard 09/11/2009 23:06


Comme je ne sais pas où les "caser" sur ton blog, c'est sur cette toile que je tiens à te présenter tous mes voeux de bonheur. Même si nous devons attendre un peu pour une nouvelle toile, prends le
temps de parer ta vie des plus belles couleurs.


condor79 12/05/2009 17:19

Magnifique le champ de lavande....les couleurs d' un Van Gogh.....
Amitiés
condor79

Michel B 27/04/2009 13:27

Bravo et insistez pour la peinture au couteau, vous verrez, bientôt vous jetterez tous les pinceaux! Tous mes compliments et bon courage

CLO.PEINTURE 29/04/2009 18:59


Très agréable surprise que de vous lire sur ce blog !!! Votre travail me plait beaucoup !!
Nous sommes presque voisins, j'espère avoir la chance de vous rencontrer un de ces jours (dans votre ville peut être... à l'occasion d'une expo... mes enfants habitent Montboucher sur Jabron) et
profiter, yeux grands ouverts, de votre poésie sur la toile !!!


cantou 26/04/2009 13:58

Beau travail,continues,penses a notre expo fin aout.